Contact

 

CONTACT@HOMEBUDDY.FR

         

123 Street Avenue, City Town, 99999

(123) 555-6789

email@address.com

 

You can set your address, phone number, email and site description in the settings tab.
Link to read me page with more information.

Blog

Filtering by Tag: HomeBuddy'

Gérer soi même sa location saisonnière ou déléguer ?

Homebuddy' HB

Lorsque l’on décide de se lancer dans la location saisonnière, beaucoup de questions se posent :

  • Comment faire connaître mon appartement, ma maison ?
  • Qui va me faire de belles photos ?
  • Sur quel(s) site(s) le mettre en ligne ?
  • Dois-je faire signer un contrat ?
  • Dois-je préparer un inventaire ?
  • Dois-je mettre des draps ? des serviettes ?
  • Combien de temps cela va-t-il me prendre ?
  • Et si les voyageurs sont des étrangers, comment vais-je communiquer avec eux ?

Toutes ces questions sont non seulement pertinentes, mais encore essentielles !

Car la location meublée de courte durée a maintenant fait ses preuves, de plus en plus de propriétaires s’y mettent, de plus en plus de voyageurs y adhèrent et ne voyagent plus autrement. L’économie collaborative trouve ici un terrain de jeu formidable et humainement extrêmement riche.

Contrepartie de cet engouement, il est de plus en plus difficile de se démarquer dans la profusion d’offres qui existent sur le marché.

Il est donc important de ne rien négliger dans les étapes de commercialisation de votre bien.

Car, ne nous voilons pas la face, aujourd’hui pour rentabiliser sérieusement votre bien immobilier au travers de la location saisonnière, il est nécessaire de :

 

1. DONNER ENVIE !

Parlez de votre destination, indiquez à vos potentiels voyageurs comment ils pourront s’occuper avec leurs enfants. Ne les obligez pas à aller sur le site de l’office du tourisme, pas maintenant, ils n’en ont pas le temps !

2. MONTRER LA RÉALITÉ

Photos, vidéos, commentaires et avis sont indispensables et passés au crible par les voyageurs.

1 minute ! Un voyageur passe en moyenne 1 minute pour apprécier votre bien. S’il ne fait pas mouche, il passe à une autre option. Alors montrez et décrivez l’essentiel dans un premier temps : les volumes, les couchages, l’accessibilité...

Et pour vous démarquer, listez les vrais « plus » de votre bien : au calme ? avec une vue magnifique ? les pieds dans l’eau ? tout prêt du marché le dimanche ?

Seulement alors l’accès aux détails peut se faire, toujours en collant à la réalité.

3. UN PRIX JUSTE

Le prix, vaste débat, difficile débat. Le voyageur recherche aujourd’hui le prix juste. Non pas le meilleur prix mais le prix juste, en fonction du bien, de sa localisation, de son état, de la saison… 

Alors avant de définir votre prix, prenez le temps de comparer, de connaître le marché local, l’étendue et la qualité de l’offre autour de vous… et restez toujours au gout du jour. Dans certains quartiers l’offre change rapidement, de nouveaux bien arrivent sur le marché. Ils sont plus modernes ? Rénovés récemment ? Prévoyez un réaménagement, de très belles choses peuvent être faites sans grosses dépenses.

 

4. UN CALENDRIER À JOUR

Le bien a plu, le prix aussi, ne décevez pas le voyageur, faites que votre logement soit réellement disponible sur les dates de séjour choisies par le voyageur !

 

5. UNE CONFIRMATION RAPIDE

Et oui, personne n’échappe à ce besoin qui devient presque intrinsèque à chacun de nous : tout avoir tout de suite, savoir presque immédiatement que ma confirmation est prise en compte, que je peux tranquillement passer à autre chose, que mes vacances sont organisées et que mon voyage est assuré.

 

6. UNE QUALITÉ IRREPROCHABLE

Accueil personnalisé, propreté irréprochable, une surprise à l’arrivée, des informations locales, un sourire et un peu de votre temps. Oui les voyageurs sont exigeants, ils sont aussi très reconnaissants lorsque leur séjour se passe à merveille, lorsqu’ils se sentent comme à la maison, lorsque les conseils sont chouettes, lorsque de petites attentions les ont touchés. Après tout… ils sont en vacances non ?


Alors ça fait beaucoup ?

Oui et non, ça dépend de vous en fait !

En avez-vous le temps ?

En avez-vous l’envie ?

En avez-vous l’énergie ? 

Car il est évident que gérer soi-même ses locations saisonnières est la solution la plus rentable… quand on arrive à s’organiser pour et que l’on trouve les bons mots, les bons gestes, les bonnes petites attentions.

Dans le cas contraire, nos locations vivotent, le bien reste plus souvent vide, chaque location devient un tour de force organisationnel et nous nous épuisons.

C’est alors que déléguer devient un vrai plus, pas de souci, pas de stress, quelqu’un s’occupe de tout ! Et avec le temps, cela vous assure une rentabilité optimisée et une régularité de revenus.

Mais ce n’est pas tout, avec HomeBuddy’, ce quelqu’un n’est pas un inconnu, il ou elle connaît votre bien, ses caractéristiques, ses atouts et ses faiblesses. Le Buddy comme nous aimons l’appeler est l’ami de confiance à qui vous avez remis les clefs. Il vous appelle, vous envoie des comptes-rendus, vous prévient si quelque chose se dégrade (chez vous ou dans la copropriété), fait le point régulièrement avec vous, vous tient informé des nouveautés, de l’évolution du marché, vous relaie de nouvelles informations locales ou fiscales si besoin.

Et puis, c’est un passionné de la ville, des environs, de votre bien, des voyageurs, de rencontres… et d'organisation et d'accueil !

6 bonnes raisons pour mettre votre bien en location courte durée

Homebuddy' HB

Tout propriétaire d’un logement autre que son logement principal a la possibilité de le louer de trois manières différentes :

  • La location vide et longue durée (bail de 3 ans).
  • La location meublée (bail de 9 mois – étudiants – ou 1 an) ; le locataire peut établir sa résidence principale dans le bien loué.
  • La location meublée courte durée (bail de quelques jours à quelques semaines en général).

La location meublée de courte durée, aussi appelée location saisonnière, concerne des logements entièrement meublés, équipés et prêts à l’usage.
Ce type de location s’adresse à la fois à une clientèle touristique qui vient découvrir une région et à une clientèle d’affaire.

Pourquoi choisir la location de courte durée plutôt qu’une location meublée ?

 

1. DISPONIBILITÉ ACCRUE

Chez vous reste chez vous, vous pouvez conserver la disponibilité de votre bien pour un usage personnel ou familial à votre convenance.

Ce type de location est donc particulièrement adapté pour :

. Les résidences secondaires : vous louez votre résidence secondaire quand vous n’y êtes pas, vous payez ainsi les charges, conservez une maison chauffée et habitée qui s’abime moins et vous évitez les cambriolages.

. Un appartement d’appoint : vous recevez souvent de la famille mais chez vous est trop petit ? Ou vous aimez conserver votre indépendance ? En investissant dans un bien proche de chez vous et en le louant en courte durée, vous en conservez la disponibilité totale pour accueillir votre famille et vos amis.

 

2. ENTRETIEN PLUS RÉGULIER

Les voyageurs que vous recevez viennent peu de jours, ils sont en général responsabilisés sur le ménage et prennent soin de votre bien. Ménage et entretien sont fait régulièrement, vous-même ou une personne de confiance voit votre logement à intervalles réguliers et peut détecter rapidement le moindre souci. L’entretien s’effectue régulièrement et votre bien reste toujours en parfait état.

3. RENTABILITÉ SUPÉRIEURE

Rien de tel qu’un exemple concret pour expliciter ce dont nous parlons ici.
Prenons le cas d’un appartement T1 dans la ville d’Annecy :

  • Loué en meublé équipé, ce T1 peut aisément accueillir un étudiant à l’année, la ville s’y prête. Un T1 se loue en moyenne 650 €/mois, soit 7 800 €/mois
  • Loué en meublé de courte durée, le même T1 se loue en moyenne 80 €/nuit et une quinzaine de nuits /mois en moyenne sur l’année soit 14 400 €/an

Il s’agit bien sûr ici de la rentabilité brute et ce ne peut être le seul critère, il faut affiner avec les différentes charges, taxes et frais de rotation des voyageurs pour re mettre à chaque départ votre appartement en parfait état. Mais faites le calcul de manière détaillée, vous serez étonnés des résultats !

4. ZÉRO RISQUE

Les statistiques estiment à 2% le taux de loyers impayés en France. Nul n’est à l’abri d’un accident de parcours et il est alors bien difficile, en tant que propriétaire, de faire valoir ses droits.
Avec la location de courte durée, le risque d’impayé n’existe pas puisque les voyageurs paient l’intégralité de leur séjour avant leur arrivée.
Généralement, la location ayant été effectuée grâce à un site tel que AirBnB, c’est cette plateforme qui a encaissé le paiement total du voyageur. En tant que propriétaire, vous percevez alors la totalité de votre loyer 24 ou 48 heures après l’entrée dans les lieux de votre voyageur.
De même, les voyageurs de courte durée, qu’ils soient touristes ou en voyage d’affaire ne peuvent élire leur domicile principal dans votre logement, vous récupérez facilement votre logement si vous en avez besoin.

5. UNE FISCALITÉ AVANTAGEUSE

La location de courte durée est une location meublée assujettie au régime fiscal MICRO BIC (Bénéfices Industriels et Commerciaux).

 Dès lors, deux possibilités :

    . le BIC REEL : bon nombre de frais peuvent être déduits des recettes locatives :

  • Les impôts locaux : taxe foncière
  • Les frais de gestion (agence immobilière, expert-comptable)
  • Les intérêts d’emprunt et l’amortissement du logement. Exemple : pour un bien acheté 200 000 euros, il est possible de déduire chaque année 4 000 euros/an du montant des recettes (si amortissement sur 50 ans)
  • L’amortissement du matériel et du mobilier sur 5 à 10 ans, soit un taux compris entre 10 et 20% par an.
  • L’amortissement des travaux de construction, reconstruction et agrandissement, ainsi que les frais d’entretien, d’amélioration, de réparation.

Pour plus de détails sur le régime réel simplifié, cliquer ici.

    . Le MICRO BIC : un abattement forfaitaire de 50% sur les revenus locatifs est appliqué.

NOTE : la fiscalité étant une affaire personnelle et les lois ayant la fâcheuse habitude de changer rapidement, il est toujours conseillé de se rapprocher d’un expert comptable avant toute déclaration.

6. HOMEBUDDY’ S’OCCUPE DE TOUT !

La seule vraie difficulté de la location de courte durée est la nécessité d’offrir un véritable service à vos voyageurs. Votre bien doit être préparé, bichonné, équipé pour le confort et le plaisir des arrivants.
Lorsqu’une demande apparaît, il faut être réactif car les voyageurs se positionnent souvent sur plusieurs appartements en même temps.
Vous devez être disponible pour les accueillir, connaître votre quartier, leur indiquer les bonnes adresses, être réactif en cas de besoin.
Tout cela prend du temps et de l’énergie ou vous pouvez déléguer à une personne de confiance.

HomeBuddy est là pour se substituer à vous et faire que la location saisonnière ne soit plus un casse-tête chronophage.

Alors prêts à vous lancer ? On s’occupe de tout !